Randonnée au Mont Misen sur l’île de Miyajima (Japon 🇯🇵)

trois statuettes bouddhistes sur la randonnée du mont misen

Randonnée au Mont Misen sur l’île de Miyajima (Japon 🇯🇵)

Pour découvrir une île, quoi de mieux que de monter à son point culminant ? La randonnée (facile) vers le Mont Misen, le plus haut sommet de l’île de Miyajima est un bon moyen pour découvrir cette île japonaise aux multiples facettes.

vue panoramique sur la mer de sets et baie hiroshima depuis le mont misen
Baie Hiroshima depuis le Mont Misen©photo Romain Le Pemp

L’île de Miyajima, dans la baie d’Hiroshima

L’île de Miyajima est l’une des îles du japon les plus connues, notamment à cause ou grâce à son torii “flottant” qui suivant la marée a les pieds au sec ou les pieds dans l’eau. Cette île, située dans la baie d’Hiroshima, est desservie par un ferry-boat en une dizaine de minutes. Elle est très touristique en journée, mais devient calme la nuit venue.

foule sous le torii flottant à marée basse
Il y a foule ... ©photo Romain Le Pemp

L'île de Miyajima

Le torii, les sanctuaires et les biches

Voici les trois symboles de cette île :

  • le torii flottant

Haut de 16 mètres, “flottant” sur les eaux à marée haute, on peut aller l’admirer de plus près lorsque la marée est basse. Un torii est une séparation symbolique japonaise entre le monde physique et le monde spirituel. Si vous y passez en dessous, vous devrez y repasser au retour  pour revenir dans le monde “réel”. Il y a des milliers de toriis au Japon. Lorsqu’un japonais se présente devant un torri, il le contournera s’il n’est pas sûre d’y repasser dessous au retour.

en train de manger le torii flottant
J'en fais qu'une bouchée ©photo Laure-Elie Rodrigues
  • les sanctuaires

Cette île, où cohabitent les hommes et les dieux est une île sacrée, notamment par la construction il y a des centaines d’années du sanctuaire de Itsukushima. Très beau édifice reposant sur pilotis, il n’est pourtant pas le seul lieu spirituel de l’île de Miyajima. Le temple Daishoin et la Pagode Goju-no-to haute de cinq étages sont également des lieux emblématiques et superbes de l’île.

pagode sur l'ile de miyajima vue de bas
J'ai été repéré par un oiseau je crois ©photo Romain Le Pemp
intérieur du temple de miyajima au japon
Rouge saisissant ©photo Laure-Elie Rodrigues
pagode et temple de l'ile de Miyajima au japon
Marée haute ©photo Laure-Elie Rodrigues
  • les biches

Il est assez surprenant de croiser une biche en ville ! Ici vous en croiserez des dizaines, que ce soit sur la plage, en ville, sur les sentiers. Pas farouches, elles font même un peu de peine à chercher leur nourriture auprès des touristes. Ce n’est pas une attraction mis en place par l’office de tourisme de l’île, mais bien une présence naturelle, bien avant que les hommes n’investissent l’île.

deux biches allongées en ville à Miyajima japon
OKLM ©photo Laure-Elie Rodrigues
romain et une biche à Miyajima au japon
Biche ho ma biche ©photo Laure-Elie Rodrigues

Le Mont Misen

Le point culminant de l’île est le mont Misen, à 535 m d’altitude. Je vous le dis de suite, un téléphérique permet de monter les touristes là-haut. Du coup, sur le sentier on est assez tranquille durant la montée, car la plupart des personnes prennent le téléphérique.

Vue depuis le Mont Misen sur la mer de Seto
La mer de Seto ©photo Romain Le Pemp

Je dis le sentier, mais en réalité il y en a 3 différents qui permettent d’y monter.
Voici les informations pratiques de ces 3 parcours, plutôt que de réinventer la poudre, je vous mets en lien 3 cartes bien faites, avec tous les détails pratiques :

Vue sur la forêt depuis le Mont Misen à Miyajima
C'est valloné ici ©photo Romain Le Pemp

Nous avons fait la montée par le sentier qui longe les gorges, pas très loin du départ du téléphérique. Une fois la-haut la vue est superbe. Vous êtes accompagnés sur la fin par plein de petites statuettes avec des positions assez marrantes.  Au sommet tout est aménagé pour se reposer et profiter de la vue panoramique. Nous sommes descendus par le sentier d’Daisho-in, profitant ainsi de descendre face à la vue et nous permettant d’arriver au temple Daishon-in pour le visiter.

chemin avec plein de statuettes bouddhistes sur la randonnée du mont misen
On ne risque pas de se perdre ©photo Laure-Elie Rodrigues
romain entre deux statues sur la randonnée du mont misen
Je suis bien entouré ©photo Laure-Elie Rodrigues

Voici un aperçu des petites statuettes boudhistes assez marrantes que vous pourrez croiser durant votre randonnée 😃

statuette bouddhiste avec lunettes de soleil sur la randonnée du mont misen
statuette bouddhiste avec un balai sur la randonnée du mont misen
statuette bouddhiste sur une vache sur la randonnée du mont misen
statuette bouddhiste qui dort sur la randonnée du mont misen
statuette bouddhiste avec lunettes de vue sur la randonnée du mont misen
statuette avec poids bouddhiste sur la randonnée du mont misen
groupe de statuettes sur la randonnée du mont misen
statuette bouddhiste sur la randonnée du mont misen
statuette bouddhiste en lecture sur la randonnée du mont misen

En résumé, il vous faudra entre 1h15 et 2h15 suivant le parcours choisi. Dans la plupart des sites et guides touristiques, il est fait mention de parcours difficile etc.. Je vais être direct avec vous, c’est surtout pour décourager des touristes non sportifs ou non habitués à marcher (ou pour les inciter prendre le téléphérique). Si vous marcher un minimum, ce sera une rando assez facile quel que soit le parcours, prenez quand même vos baskets ou chaussures de rando. Évitez les tongs  ! Les sentiers sont bien balisés et entretenus.

L’île de Miyajima sans la foule

Généralement, les personnes viennent sur l’île à la journée, pour plusieurs raisons :

  • elle ont un emplois du temps de voyage chargé et viennent sur l’île une demie journée pour voir le torri, le sanctuaire et prendre des photos avec les biches. Le matin elles auront fait le site et le musée d’Hiroshima (aussi au pas de course)
  • il y a peu de logement sur l’île, l’offre est assez petite au regard du nombre de personnes en journée

Du coup, une nuit sur l’île devient le meilleur moyen d’apprécier et “d’avoir pour soi” l’île et notamment la partie basse, très fréquentée en journée. Nous avons ainsi pu profiter d’une île calme le soir et le matin. Nous avons séjourné à l’hôtel Sakuraya, dans une chambre au style japonais.

torri flottant de miyajima de nuit
Le torri flottant de nuit ©photo Romain Le Pemp
Le temple à marée haute à Miyajima
Le matin sans personne ©photo Laure-Elie Rodrigues

J’espère que cet article vous donnera envie de rester plus qu’une demie-journée sur l’île, pour arpenter les chemins et découvrir les temples!!
Si vous avez des questions n’hésitez pas à les inscrire en commentaire, j’y répondrai avec plaisir 😃.

Mot-clés :
, ,
2 Commentaires
  • SOFI (UN PSEUDO)
    Publié à 16:31h, 18 mai Répondre

    HELLO DU BASSIN D’ARCACHON
    Magnifique voyage que celui du Japon ! J’ai découvert vos commentaires sur l’île de Miyajima et le mont Misen (belles photos) et j’ai apprécié cette balade via l’ordinateur ! A quelle époque avez-vous fait cette balade ?
    Le Japon mérite plusieurs déplacements : combien de temps êtes vous resté là bas et en quelle année ?
    Vous semblez être un sacré voyageur… (seul ou accompagné ?)
    SOFI

    • Romain
      Publié à 17:22h, 18 mai Répondre

      Salut Sofi,
      Merci pour ce retour très sympa !!
      Nous sommes allés (ma compagne et moi) au Japon 3 semaines mi-mars début avril 2016. Pour ce premier voyage au Japon, nous avons fait les grands classiques : Tokyo, Takayama, Hiroshima, Miyajima, Osaka, Kyoto, Tokyo !! Superbe voyage, avec en prime la floraison des cerisiers (c’est une fête la-bas) !!
      Si besoin d’infos, n’hésites pas !

Publier un commentaire