Bonus

L’histoire non officielle … du col du Glandon

 

Savez-vous pourquoi le col du Glandon s’appelle ainsi ?

 

Si je vous dis 1515 (non ce n’est pas l’altitude d’un col), mais la date de la célèbre bataille de Marignan en Italie, remportée par les troupes de François 1er. Jusque là, ça va. Mais pour aller en Italie à l’époque, le tunel du Fréjus au fond de la vallée de la Maurienne n’existait pas encore (et oui, par ce que l’on n’avait pas encore inventé les télépéages..). Du coup François 1er, dis François le Français ou Francis pour ces amis proches, devait traverser les montagnes par les cols ou par la côte pour aller ou repartir de l’Italie. A l’aller, ils étaient passés par le sud-est, vers Vintimille (une histoire de sac Vuitton pour sa femme d’après les historiens), mais après cette gloirieruse victoire, qui fit entrer l’année 1515 au panthéon des années célèbres avec 1998, François 1er eu l’idée de couper à travers les montagnes pour d’après ces propres mots  “rentrer plus vite à la maison en évitant les bouchons à la frontière” (et oui l’espace Schengen n’existait pas). Bref, François et ses hommes coupèrent à travers la montagne, c’était fin septembre, la neige n’avait pas encore fait son retour. Ils arrivèrent à un col, la nuit commençait à tomber, et François qui commençait à avoir un mal de ventre  (surement la turista) et  lui tardant de rejoindre rapidement son logis dans la vallée, lança à son armée “Ne glandons pas ici”. Tous ne comprirent pas l’empressement, mais au fur et à mesure s’exécutèrent. Plus tard, en racontant leurs exploits de la bataille Italienne, les soldats racontèrent en même temps cette histoire. De fil en aiguille, le col qui n’avait pas de nom à l’époque, fut ainsi baptisé Col du Glandon, en référence à la phrase prononcée par le roi, pressé d’arriver sur le trône…

 

Envie d’aller grimper le col du Glandon en vélo, plus d’info dans cet article.

L’histoire non officielle de … la Pierra Menta

 

Savez-vous pourquoi la Pierra Menta s’appelle ainsi ?

 

Au 19ème siècle, Pierre Bonoz et son frère Jacques partirent en montagne pour faire prêtre les vaches non loin de cette montagne qui à l’époque n’avait pas de nom. Les deux jeunes s’ennuyant fermement, Pierre lança le défi à son frère d’escalader cette montagne à la forme particulière, en lui disant que si il y parvenait, il lui donnerait en récompense une caisse de vin à leur retour dans la vallée. Jacques qui était bon grimpeur et avait quelques heures à tuer releva le défi et réussi l’ascension. Une fois redescendu, il dit à Pierre, ” et voilà la caisse de vin est pour moi”. Mais Pierre, rusé, lui dit qu’il avait croisé les doigts lors du paris et que du coup ça ne comptait pas. Furieux, Jacques, répandit la nouvelle dans la vallée, en disant à tous que Pierre menta au sujet de la récompense de l’ascension de cette montagne. Au fur et à mesure que l’histoire se propageait, cela s’est transformé en Pierra menta et les habitants prirent l’habitude de surnommer cette montagne Pierra Menta, signifiant la montagne où Pierre avait menti…

 

Si vous avez envie de découvrir la Pierre Menta, voici une idée de 2 jours en boucle en ski de randonnée.