10 conseils importants en canyoning dans les Pyrénées-Orientales

canyoning Pyrénées-Orientales

10 conseils importants en canyoning dans les Pyrénées-Orientales

Les Pyrénées-Orientales sont un gros spot pour le canyoning en France. Il y a pas mal de choix pour les différents niveaux et envies. Si vous venez les faire en mode autonome, voici quelques conseils à avoir en tête pour vous faciliter votre séjour :

10 : bien choisir les canyons à faire

Si vous allez sur le site web descente-canyon.com , vous allez trouver une longue liste de canyons dans les Pyrénées-Orientales, voici mes conseils de canyons à privilégier. Cliquez sur le nom du canyon pour accéder à la fiche descriptive de Descente Canyon :

Secteur Canigó :

Taurinya (v4a4III) : sauvage et engagé, peut être le meilleur canyon des Pyrénées-Orientales

Llech (v3a4III) : aqualand naturel, pas le temps de s’ennuyer

Cady  (v4a5III) : avec LA roulette Catalane à tester, canyon ouvert 1 mois et demi par an

Saint-Vincent (v5a3IV) : long, envergure, beaucoup de rappels

Secteur Vallespir :

Salt del Pi (v4a3II) : esthétique et sauvage, enchainement sympa

Mas Calsan (v3a3II) : au printemps, succession de petits toboggans et sauts

Maria Valenta (v4a4IV) : court mais belles verticales, canyon que de rappels

Gourg des Anelles (v4a4II) : bel enchainement dans la gorge, avec sauts, rappels et toboggans

canyoning pyrénées orientales
Le Salt del pi
canyoning Pyrénées-Orientales
Man VS wild dans le Taurinya

9 : connaitre la réglementation particulière

La majorité des canyons intéressants sont soumis à arrêtés préfectoraux pour la période d’autorisation et d’interdiction de pratique.

En résumé la plupart des canyons des Pyrénées-Orientales sont autorisés entre mi-avril et mi-octobre. Vérifiez les dates exactes, en fonction de l’hiver et des crues liées à la fonte des neiges, les dates peuvent évoluer.

Le Cady a une réglementation particulière avec une autorisation de pratique uniquement entre le 1eraoût et le 19 septembre.

Pour tous les canyons il est interdit de s’engager avant 7h et après 17h.

8 : minimiser les déplacements

Il y a deux grands secteurs pour le canyoning dans les Pyrénées-Orientales, le secteur du Canigó proche des villages de Prades et de Vernet-les-Bains et le secteur du Vallespir plus au sud vers Céret et Amélie-les-Bains. Les canyons majeurs sont dans le secteur du Canigó, mais l’autre secteur offrira aussi de belles sorties (voir conseil au dessus du choix des canyons). Donc pour vous éviter de faire trop de route, choisissez bien votre lieu de résidence, quitte à changer de lieu au milieu du séjour.

7 : être malin pour faire le canyon du Llech en plein été

Le canyon du Llech est une succession de beaux toboggans, sauts et quelques rappels dans une ambiance très belle. Ajouté à ça de l’eau claire et du soleil, c’est le paradis pour s’amuser. Sauf que c’est aussi le paradis des moniteurs canyon et qu’en plein été ça peut vite devenir aqualand, avec pas mal de groupes dedans.

Donc plusieurs solutions pour éviter la foule :

être dans les premiers à pénétrer dans le canyon et éviter d’avoir des groupes devant
s’engager au moment du creux de midi, les guides font souvent le canyon le matin avec un groupe puis une deuxième fois l’après-midi. Entre les deux, ça laisse un créneau un peu plus calme.
s’engager en fin de journée juste avant 17h (heure max d’entrée dans le canyon)
venir à une autre période moins chargée

Si vous vous retrouvez dedans, généralement les moniteurs canyon sont cool et vous laissent doubler au relais, en passant sur leur corde ou en vous laissant installer la vôtre sur un autre amarrage.

canyoning Pyrénées-Orientales
Aqualand Llech 1
canyoning Pyrénées-Orientales
Aqualand Llech 2

6 : ne pas se tromper sur la marche de retour du canyon du Taurinya

C’est pour moi la marche de retour la plus paumatoire que j’ai pu faire en canyoning, c’est simple je me plante à chaque fois.. Certains vous diront, que c’est facile, il suffit de passer là puis là, mais en réalité c’est merdique.  Il y a des traces de balisage dans tous les sens et de toutes les couleurs, donc difficile de savoir quoi suivre, il y a des bifurcations partout, bref bon courage. Pour info, certains prennent l’option de continuer dans le lit du canyon jusqu’au village du Taurinya en contrebas. Voici le conseil d’un pote local : “départ du gîte d’étape El Passatge, ça rajoute 20mn de marche à l’aller, mais un retour par le canyon sympa avec un saut entre 8 et 10 m et 4 jolis toboggans en descendant le canyon en entier pour éviter la fameuse marche paumatoire. Le retour est seulement de 5mn pour aller boire un bonne bière au gîte.”

canyoning Pyrénées-Orientales
Dernier rappel du Taurinya d'en haut
canyoning Pyrénées-Orientales
Dernier rappel du Taurinya d'en bas

5 : ne pas se tromper sur la marche d’approche du Saint-Vincent

Cette fois-ci c’est pour l’approche du canyon du Saint-Vincent, il ne faut pas se tromper au début sinon on part dans une autre vallée… Peut être que c’est mieux indiqué maintenant ?

4 : tester le canyon d’Eaux Chaudes de Thuès en hiver

Si vous venez en hiver, la plupart des canyons sympas sont interdits, il reste par contre le canyon d’Eaux chaudes. On ne va pas se mentir, une fois passer l’originalité de la vasque d’eau chaude, l’eau refroidit rapidement ensuite dans le canyon.

3 : dire bonjour aux chausseurs en battue aux sangliers

Il est possible que si vous venez pendant la période d’ouverture de la chasse, vous croisiez des chasseurs et des battues. Ça nous est arrivé sur la marche d’approche du Taurinya. Ils n’iront pas chasser dans le canyon, mais mieux vaut leur montrer que vous êtes là et voyez si lors de la marche retour ils seront encore dans le coin.

canyoning Pyrénées-Orientales
Aqualand Llech

2 : avoir son matériel de canyoning

Les canyons sont bien équipés notamment par le CAF 66 et par les pros. Dans certains canyons, vous serez seuls, soyez autonome pour être en sécurité. A noter qu’en été au départ du Llech, certains jours le PGHM vérifie le matériel des canyoneurs (beaucoup d’accidents dans ce canyon).

1 : découvrir les sommets aux alentours

Les Pyrénées-Orientales sont un bel endroit pour le canyoning, mais également pour d’autres sports outdoor sympas, comme la randonnée, le trail ou la plongée. Profitez d’être dans le coin pour aller gravir les sommets emblématiques comme le Canigó ou le Carlit.

Vous l’aurez compris j’ai mis les conseils en canyoning spécifiques aux Pyrénées-Orientales. Les conseils classiques de sécurité en canyoning comme la météo, l’utilisation du matériel, le topo, etc… vont de soi.

Conseil bonus, à vous de l’inscrire

J’ai surement oublié d’autres conseils utiles, donc si vous êtes déjà allés faire du canyoning dans les Pyrénées-Orientales et que vous pensez à un autre conseil à partager pour les canyoneurs, inscrivez-le en commentaire !!

4 Comments
  • sanchez thierry
    Posted at 08:39h, 06 août Répondre

    tu as oublié GALAMUS ( rando aqua secteur fenouilledes ) et BAOUSSOUS (secteur cérét à côté des anelles) qui peuvent se faire avec des enfants et qui font quand même partie des canyons les plus parcourus dans le département

    • Romain
      Posted at 09:05h, 06 août Répondre

      Merci pour cette bonne remarque ! en effet en mode initiation / découverte ça peut être sympa

  • Fred PASCAL
    Posted at 18:08h, 25 août Répondre

    Super article.

    Attention pour le LLech :

    Jours d’interdiction valable chaque années : LUNDI et JEUDI

    Demande d’autorisation de passage sur la propriété privé de Mr Delcasso à envoyer (Pros et Individuels aussi !) : godo@llech.com

    • Romain
      Posted at 22:35h, 25 août Répondre

      Merci pour ce commentaire et ces informations. Je pensais que ces jours d’interdiction étaient obsolètes. Bon à savoir donc. Pour la demande d’autorisation, est ce que ce monsieur répond vraiment aux demandes ? En tous cas je n’étais pas au courant de cette procédure.

Post A Reply to sanchez thierry Cancel Reply