Championnat du Canigó, la course catalane remplie d’Histoire

au sommet du Championnat du canigó avec la croix

Championnat du Canigó, la course catalane remplie d’Histoire

Le pic du Canigó est la montagne sacrée et emblématique des catalans. Du coup sa course l’est aussi !! Si bien que quand  les inscriptions ouvrent en janvier, il ne faut pas trainer avoir son dossard pour le premier dimanche d’août.

50 % des places sont réservées aux catalans des Pyrénées-Orientales et 50% pour les autres. Je ne sais pas si c’est pour être certain que les personnes du coin ai une place ou au contraire si c’est pour éviter que ce ne soit que des catalans au départ.. Dans tous les cas cette course était cochée depuis un petit moment dans ma tête.

Une course historique

Décidément je fréquente pas mal les courses de montagne mythiques cet été. D’abord la course du Vignemale, crée en 1904, courue début août depuis Cauterets, puis maintenant le championnat du Canigó créé lui aussi en 1905.

Pour la petite (grande) histoire, le départ se fait depuis la ville thermale de Vernet-les-bains. Au 19èmesiècle des hommes montaient à pied chercher de la glace au glacier du Canigó en dessous du sommet pour la redescendre et rafraichir les clientèles fortunées des thermes. Certains porteurs descendaient des blocs de 80 kg… Autant dire qu’ils étaient chargés comme des ânes (des ânes catalans). Cette course fut justement créée pour leur rendre hommage, mais à la place de porter 80 kg, ce sont des charges de 8 kg que les premiers concurrents emportaient durant toute la course. Aujourd’hui il est possible de s’inscrire au championnat du Canigó sur la course chargée à 8 kg.. Une trentaine de solides la font chaque année. C’est je pense en France le seul trail qui propose une telle chose. Mais la tradition en catalogne c’est sacré, donc bravo à ceux qui perdure la tradition !!

coureur du Championnat du canigó avec 8 kg
8 kg à porter toute la course ©photo Romain Le Pemp

Un parcours assez roulant

Ça faisait un moment que je devais faire l’ascension du sommet du Canigó en randonnée, mais mes venues dans les Pyrénées-Orientales se transforment souvent en sortie canyoning (faut dire il y a de quoi s’amuser en canyon dans le coin). Du coup c’est un parcours inconnu sur lequel je me suis lancé. Je m’attendais à trouver un parcours assez cassant, sec et pas roulant. Finalement j’ai été assez surpris de trouver un itinéraire assez roulant jusqu’aux 300 derniers mètres de dénivelés avant le sommet, où l’on est dans un pierrier avant de rejoindre la célèbre cheminée du Canigó qui arrive directement sur le sommet.

Pour la descente (qui n’est pas mon moment préféré dans une course), idem, passé les premiers virages sous le sommet on retrouve un bon chemin jusqu’à l’arrivée. C’est sympa aussi de croiser quelques ruisseaux, permettant un peu de fraicheur.

  • Bref résumé du terrain rencontré sur le parcours : forêt, plateau, pierrier, cheminée, sommet, pierrier, plateau, foret
  • Bref résumé des types de chemins : route, sentier, piste, single, sentier, pierrier, sentier, piste, alternances singles / pistes, sentier, route

 

Voici quelques photos qui vous donneront un petit aperçu :

le plateau du cade pendant le Championnat du canigó
Le plateau du Cady ©photo Romain Le Pemp
sommet du canigó d'en bas panant le Championnat du canigó
Le sommet au milieu au fond ©photo Romain Le Pemp
cheminée du canigó vue d'en bas
La cheminée est en vue ©photo Romain Le Pemp

Pour un détail précis du parcours du championnat du Canigó, retrouvez la fine description des organisateurs.

Bref résumé de ma course

Distance : 34 km
Dénivelé positif : 2100m
Altitude maximum : 2785 m
Temps : 4h52
Classement : 181/800

Mon Strava de la course

descente trail Championnat du canigó
Quelques km avant l'arrivée, go go go !! ©photo Thomas Hirspieler

Des débuts d’ambiance basque

J’ai retrouvé à des moments sur la montée, au sommet du Canigó et sur la descente, l’ambiance qu’il peut y avoir sur des courses Basques comme la Skyrhune ou Zégama. On sent que le Canigó est un sommet emblématique pour les catalans et que cet événement est important.

passage au sommet du canigó pour le Championnat du canigó
Ambiance au sommet du Canigó ©photo Romain Le Pemp

Ce type de course de montagne, gravir le sommet en partant de la vallée, avec une âme, une histoire, un nombre pas trop important de coureurs, une ambiance conviviale c’est vraiment ça que j’aime et que je recherche dans le trail ! Si vous êtes comme moi, il faut vraiment la faire au moins une fois.

Le feu de la Saint-Jean au Canigó

Le feu de la Saint-Jean, le 24 juin, on sait que ça existe mais on n’y prête généralement pas plus attention. Mais ici dans les Pyrénées-Orientales, c’est une tradition et un véritable moment de fête pour les Catalans.

Chaque année c’est une organisation bien huilée qui se met en place pour préparer ce moment. Les différents villages des Pyrénées-Orientales font parvenir au sommet du Canigó quelques jours avant le 23 juin des fagots de sarments et autres branchages du coin, c’est la “Trobada”. Dans la nuit du 22 au 23 juin, un feu est allumé au sommet du Canigó, puis des coureurs et montagnards redescendent la flamme dans la vallée au matin pour la transmettre à d’autres relayeurs qui vont l’amener dans les différentes villes et villages. Le soir du 23 juin, les différents feux de la Saint-Jean à travers les Pyrénées-Orientales sont allumés avec ces flammes qui sont descendues du Canigó.

Petite anecdote, la flamme qui sert à embraser le feu au sommet est la même depuis les années 60, elle est conservée d’une année à l’autre dans une lampe à huile et est visible au musée catalan des Arts et Traditions populaires situé dans le Castillet à Perpignan.

Et si vous montez au sommet du Canigó, en randonnée ou en trail, n’oubliez pas de toucher la croix qui s’y trouve, s’est aussi une tradition locale.

Championnat du canigó, vue sur le conflent
Vue sur le Conflent depuis le sommet ©photo Romain Le Pemp

👉 N’hésitez pas à laisser en commentaire vos questions ou remarques sur ce championnat du Canigó ou ce sommet.

💬 Une fois par mois dans votre boite aux lettres, recevez des odeurs de chaussettes après une sortie rando 🧦 et de l’inspiration pour vos prochains séjours

Vous aimerez aussi 👇

Conseils pour découvrir Montmartre : matin + running Qui n’a jamais rêvé de se promener, de découvrir ou d’arpenter les célèbres ruelles de Montmartre en toute tranquillité ?? Pour ceux qui n'y sont jam...
L’interview flash #3 de Julien Chorier ==> Le conseil de Julien Chorier, champion de trail : découvrir Val Thorens et le Parc National de la Vanoise en trail !!Retrouvez les autres épiso...
Montée du Puy de Dôme en cyclisme (Auvergne 🇫🇷) La montée du Puy de Dôme Que l'on habite Clermont-Ferrand ou que l'on vienne de loin, une montée du Puy de Dôme est toujours sympa. Actuellement pour...
Pas de commentaires

Publier un commentaire