Col de l’Iseran en cyclisme par les deux versants (Tignes-Bonneval)

sommet du col de l'iseran

Col de l’Iseran en cyclisme par les deux versants (Tignes-Bonneval)

Le col de l’Iseran, col routier le plus haut de France, est un mythe pour tout cycliste, notamment par son histoire liée au Tour de France. Le récent épisode du Tour de France 2019 où Julian Alaphilippe perd son maillot jaune dans les derniers kilomètres de montée après une attaque d’Egan Bernal et l’arrêt de la course pour cause de chaussée recouverte de grêle et de boue à Val d’Isère inscrit encore plus ce col dans la légende.

Petite particularité, son altitude sur les cartes est donnée à 2764 m tandis que la borne routière au sommet du col indique 2770 m..

Les profils cyclisme du col de l’Iseran

Le col de l’Iseran la vallée de la Tarentaise

Ce versant peut être très long si vous décidez de remonter toute la vallée de la Tarentaise. Même si vous partez de Bourg-Saint-Maurice, il y a près de 47 km. Cette route est assez fréquentée (voitures, bus, camions..), donc pas certain que partir de tout en bas soit la meilleure option si vous voulez être un peu tranquille. Beaucoup de cyclistes réalisent la montée du col de l’Iseran depuis Val d’Isère.

profil cyclisme col iseran
Prie depuis Bourg Saint-Maurice ©photo cols-cyclisme.com

Le col de l’Iseran la vallée de la Maurienne

Idem depuis l’autre versant, la montée depuis le bas de vallée à Modane ou Lanslebourg pourra être assez longue avec des parties peu montantes. La montée “officielle” du col de l’Iseran se situe à Bonneval-sur-Arc et traverse le Parc Nationale de la Vanoise.

profil cyclisme col iseran
Profil depuis Lanslebourg ©photo cols-cyclisme.com

Par quel côté faire l’ascension du col de l’Iseran en cyclisme ?

Personnellement, je trouve toujours frustrant de ne gravir un col que par un seul côté. D’une part car j’ai envie de découvrir ce qu’il y a de l’autre côté et d’autre part, un col représente toujours un bon moment sportif en cyclisme. J’ai donc souvent tendance à gravir les deux versants, comme dans mon article dans le massif du Sancy où je me suis créé une boucle pour gravir les 2 cols principaux dans les sens chacun ou encore lors du Cycl’n trip dans les Pyrénées avec l’ascension du col d’Aspin dans les deux sens.
D’autre part, j’aime gravir les cols en montagne, mais surtout à partir du moment où la pente commence et pas forcément remonter toute une vallée avant d’attaquer le col.

Pour le col de l’Iseran, étant en séjour à Tignes, j’ai donc décidé de relier Tignes à Bonneval-sur-Arc et inversement en passant par le col de l’Iseran par ses deux versants.  Cela permettait de pouvoir se consacrer aux parties les plus interessantes en termes de pente, d’altitude, de paysages et de circulation sur la route moins dense.

descente col iseran
Vue sur la Vanoise ©photo Romain Le Pemp

Mon parcours du col de l’Iseran en cyclisme dans les deux sens

Mon parcours sur Strava : 85 km et 2550 m de dénivelé positif

Départ Tignes le Lac, descente pour rejoindre la route principale qui mène à Val d’Isère, puis ascension du Col de l’Iseran, bascule sur l’autre versant et descente jusqu’à Bonneval-sur-Arc. Recharge des bidons à la fontaine puis demi-tour pour remonter le col de l’Iseran, puis bascule et longue descente jusqu’à Val d’Isère puis le barrage au pied de Tignes, avant de remonter jusqu’à Tignes le Lac.

col de l'iseran
Fait, dans les deux sens ©photo Romain Le Pemp

Le ski d’été à Val d’Isère depuis le col de l’Iseran

Si vous venez gravir le col de l’Iseran en juin ou début juillet vous risquez de croiser des camionnettes de ski club. Une fois au col vous apercevrez le glacier du Pisaillas et ses remontées mécaniques où il est possible de skier le matin entre début juin et mi-juillet.

En parlant de ski et de Val d’Isère, vous saviez que c’est à Val d’Isère que le film Les bronzés font du ski a été tourné ?? Non, pas étonnant, ils n’en parlent jamais dans le film, la faute à une embrouille entre production et élus lors du tournage.. un beau coup de com de raté pour la station !

Le ski d'été ©photo Romain Le Pemp

Dites moi en commentaire ce que vous avez pensé de ce col ou si vous avez des questions dessus !

No Comments

Post A Comment