Comment préparer sa sortie marche et vol en parapente en montagne ?

Comment préparer sa sortie marche et vol en parapente en montagne ?

Décoller depuis un sommet en parapente après y être monté en randonnée, c’est tout simplement génial !! Ça permet d’avoir une vue superbe vue en volant, de pimenter la sortie en ayant l’objectif du sommet puis celui du col, de ne pas faire la descente à pied, de pouvoir enchainer d’autres sommets dans la même journée … Mais réaliser un marche et vol ou un alpinisme et vol en parapente en montagne ne s’improvise, surtout si l’on veut maximiser ses chances de décoller du sommet. Je vous partage dans cet article ma manière de procéder et les outils que j’utilise pour préparer ma sortie marche et vol en parapente en montagne. Elle est surement imparfaite, améliorable, mais cela pourra peut-être vous aider pour préparer vos prochaines sorties montagne en randonnée ou alpinisme puis redescente en parapente.

(Je ne suis ni moniteur de parapente, ni guide de haute-montagne, juste un passionné de la montagne. Si vous voulez vous former auprès de professionnels, contactez des écoles de parapentes qui organisent des stages de marche et vol.)

Trouver un sommet, un col, où ça décolle en parapente 

Cette étape peut se faire soit en mode « je cherche l’inspiration » pour trouver un massif/sortie à faire, ou en mode « je sais que ça vole dans tel endroit » et je prépare ma sortie.

Si c’est la première fois que vous venez sur ce massif ou ce sommet avec l’objectif de voler, il y a des points indispensables à analyser en amont.

– les informations de la partie randonnée : dénivelé, projection, altitude, glacier, équipements à prévoir, temps estimé, nuit en refuge…

– les possibilités de décollage depuis votre objectif (sommet, col..) ou des décollages plus éloignés (sur la redescente par exemple)

– l’orientation du / des décollage(s), afin ensuite de connaitre le vent idéal et anticiper les brises de pentes

– la facilité et l’engagement nécessaire au / aux décollage(s)

Ici, rien de mieux que d’utiliser les topos de rando vol, les outils de cartographie et les comptes rendus de sortie.

Certains mettent juste la voile dans le fond du sac et voient sur place si ça vole, mais cela demande à mon sens de bien connaitre les endroits, de connaitre les possibilités d’atterrissage et un certain niveau de pratique. Généralement, c’est sur des spots que l’on connait déjà, un massif sur lequel on a déjà volé à de nombreuses reprises, etc..

Au dessus de Bessan, depuis la Pointe Tierce ©photo Romain Le Pemp

Topo de marche et vol par massif

Les tops de marche et vol en parapente ou les récits sont hyper pratiques pour connaitre les possibilités de décollage, où ils sont, les orientations, les lieux d’atterrissage non officiel, les dangers ou autre infos utiles. Les topos rando vol sont faits par des passionnés, des clubs, souvent à l’échelle d’un massif ou d’une zone géographique. Voici ceux que j’ai repéré, il y en a surement d’autres, n’hésitez pas à me les faire remonter en commentaire de l’article.

Les Alpes

– site web Parapenterando.free : Bauges, Beaufortainn Belledonne, Chablis, Chartreuse, Oisans, Vercors, avec choix par orientation de décollage.

– site web du Club des Hommes Volants du Dauphiné : avec pas mal de topo dans les massifs autour de Grenoble, et plus loin.

– site web Vols rando en Haute-Savoie : liste un ensemble de sommets et les orientations en Haute-Savoie.

– site web blog de Whisper 73 Speedetrando : nombreux récits de rando vol notamment en Vanoise, Beaufortain et Aravis, avec une carte bien pratique sur localiser les sommets par orientation.

– site web Rando parapente en Chablais : comme son nom l’indique, ça couvre le Chablais, avec également une cartographie des sommets.

– chaine Youtube Vol rando JL : nombreuses superbes vidéos inspirantes dans la Vanoise, Tarentaise, Beaufortain, Aravis, Dévoluy, Ubaye, Cerces Thabor.. et même Norvège. Utilisez les playlists  par massif et pour les infos du topo, regardez dans la description de la vidéo et dans les commentaires.

– chaine Youtube Vol rando parapente Les Dupont’s : de belles vidéos de marche et vol, avec la découverte de sommets connus ou moins connus dans les Alpes.

Les Pyrénées

– la carte google de toute la chaine française des Pyrénées avec les sommets et les fiches topo associées.

Le Massif Central

– site web du Club Air Boug Band : les différents spots du massif du Sancy y sont.

France entière :

 – Site communautaire Camp to Camp : filtrage de topo avec les décollages parapente, de nombreux topo rando et alpinisme, les comptes rendus de sorties avec les conditions rencontrées (notamment pour les glaciers).

– Site communautaire Bivouak.net : des récits, des topo, de l’inspiration.

– Livre Vol-rando en France : 2 à 3 topos par massif, ce livre donne de l’inspiration pour de prochaines sorties !

Si vous connaissez des sites ou livres avec des topos de vol rando en Corse, à la Réunion, dans le Cantal ou les Vosges, faites les moi remonter.
Et si vous avez d’autres idées pour les massifs cités, avec plaisir pour les insérer également !

Outils de cartographie

Ces outils sont bien pratiques pour préparer la sortie, pour trouver des idées mais aussi sur le terrain :

– application IGN rando : carte de randonnée au format top 25, idéal pour consulter la carte. Je mets la partie de la carte m’intéressant en cache pour l’avoir lors de la sortie même si ça ne capte pas (dans le forfait payant).

– application Fatmap : pour visualiser en 3D le relief, le sommet, les décollages, le cheminement du vol (disponible dans la version gratuite).

Google maps avec la vue satellite pour avoir une idée du décollage.

– le site et l’app SpotAir qui regroupe beaucoup des informations utiles en un site : cartographie, calcul de finesse, de distance, spots parapente et météo, balises, webcam.. 

– site web hikeandfly.org pour estimer la finesse depuis un point sur la carte, en choisissant le sommet puis en jouant sur les finesses dans l’onglet paramètres. C’est du théorique et ne tient pas compte du vent, mais ça permet de se faire une idée facilement.

Que du bonheur ©photo Antoine Leven

Analyser les conditions météorologiques 

Suivant les situations, cette analyse générale des conditions météorologiques va :
– soit vous permettre de valider la météo à l’endroit où vous êtes
– soit valider la météo dans un endroit où vous comptez aller
– soit vous permettre de déterminer un endroit en fonction de la météo.

Ici j’utilise des applications ou sites web de météo afin de connaitre les grandes tendances météo et les vents, de J-7 jusqu’au jour J, suivant le type de projet.

Outils prévision météorologique

– Le MultiModel de Météoblue : à l’avantage de pouvoir comparer 15 modèles météo et d’avoir les tendances qui se dessinent (site web et app).

– La carte des vents de Météo consult : l’animation permet de comprendre les grandes tendances aérologiques à une grande échelle (site web).

– L’application Météo parapente : permet de voir à J- 2 les prévisions plus précises de la force du vent et de l’orientation suivant les altitudes. A avoir absolument en tant que parapentiste (site web et app).

Brises de vallées

Quand on ne connait pas du tout un massif, c’est bien de comprendre les vallées et les flux qui vont s’engouffrer dedans, afin d’adapter son vol et son horaire.
Quelques massifs ont m’y en place via notamment les Parcs Naturels Régionaux des cartes avec les brises de Vallées.

– le site web Tout pour le parapente a consacré une page avec les cartes des brises de vallées autour des Bauges, Belledonne, Vercors, Annecy..

Balises aérologiques et webcam

Pour connaitre l’orientation et la force du vent à l’instant T à un endroit ou pour connaitre la tendance générale, rien de telle que les balises

– Carte des balises Holfuy

– Carte des balises FFVL

– Carte Spotair regroupant des balises et des webcam

Pensez aussi à regarder les webcam, il y en a beaucoup en montagne, ça peut donner des idées sur l’enneigement si vous allez voler tôt dans la saison ou tard à l’autonme

– Site web webcam montagne

– Site web Wiewsurf 

Atterrissage au Prè de Madame Carle ©photo Romain Le Pemp

Anticiper le plan de vol et les caractéristiques du site

Une fois que l’on connait le sommet ou le col que l’on veut faire en marche et vol, c’est bien de déterminer le plan de vol et apprécier les caractéristiques du site. Même si cela pourra évoluer sur le terrain, avoir en avance un maximum d’information permettra d’avoir la tête libre pour prendre les meilleures décision une fois sur place.

– la réglementation, notamment pour les parcs nationaux et réserves naturelles

– le / les lieu(x) d’atterrissage possible (officiel ou non), la finesse que cela demande et d’éventuels lieux pour se vacher

– le plan de vol et les obstacles potentiels

– les brises de vallées possibles, les effets venturi, le catabatique si présence de glacier..

– les balises aérologiques qui permettent d’avoir les conditions de vent en direct

Réglementation en parapente dans les espaces naturels

C’est surtout lié au dérangement de la faune que l’on peut être concerné par de la réglementation en marche et vol. Suivant le massif où vous voler, il convient de se renseigner car plusieurs types d’interdiction peuvent être en place :
– interdiction totale
– interdiction de décollage ou de survol de certains endroits
– des limites de distance sol à respecter
– des périodes de l’année où c’est autorisé et d’autres périodes où c’est interdits
– des autorisations depuis certains sommets uniquement

La réglementation est propre à chaque espace. Par exemple, le Parc National des Pyrénées et celui des Ecrins n’ont pas du tout la même réglementation en matière de vol libre. Le mieux est donc d’aller chercher l’information en fonction de votre spot. Voici quelques accès rapides aux réglementations du vol libre dans des espaces naturels :
– Parc National des Pyrénées
– Parc National des Ecrins
– Parc National de la Vanoise
– Parc National du Mercantour
– Parc National de la Réunion
– Parc Naturel Régional de Chartreuse
– Parc Naturel Régional des Bauges
– Parc Naturel Régional du Vercors

Une autre interdiction peut être liée à des endroits particuliers avec de nombreux vols d’hélicoptères (le versant du côté Mont-Blanc de la Vallée de Chamonix l’été) ou d’évènement mobilisant l’espace aérien (passage du tour de France en montagne).

Après le vol rando depuis le Mont Thabor ©photo Romain Le Pemp

Analyser les conditions en 3 temps

Une fois que vous avez le ou les sommets potentiels, il va falloir, à la manière d’une sortie en ski de randonnée, affiner de plus en plus l’analyse et les observations météorologiques et aérologiques.

            – à la maison : les jours précédents la sortie, checker la météo, les vents, leurs vitesses, les altitudes et les orientations prévues

            – le jour J : si le lieu d’atterrissage prévu est plus bas que le lieu de départ, le repérer en montant au départ de la rando. Si il est proche du départ ou après le départ, aller le repérer, surtout si c’est un atterrissage non officiel. Si c’est dans un champ avec des cultures ou des herbes hautes, choisissez un autre spot, idem si il y a du bétail dans le champ. Si vous croisez des locaux ou le propriétaire, profitez-en pour discuter et demander si ça ne dérange pas que vous atterrissiez ici.
Prendre l’ambiance générale des lieux, de la météo, si c’est conforme à ce que nous aviez analysé. Consulter les balises aérologiques, etc..

           – durant la sortie : durant toute la phase de marche, analyser comment la météo évolue, si la vitesse du vent est changeante, si des nuages viennent se former, si ils avancent vites ou non et leur altitude, si le plan de vol imaginé est bien le bon, si des obstacles ou des reliefs pourraient être problématiques..

            – au sommet : ressentir la vitesse du vent, son orientation, trouver et analyser le lieu de décollage…

Pointe des Cerces ©photo Romain Le Pemp

Parapente et ski de randonnée, des similitudes de préparation 

Je trouve qu’il y a des similitudes dans la méthodologie de préparation entre une sortie ski de randonnée et une sortie rando vol en parapente. La différence principale sera que pour le ski de randonnée on portera une forte attention sur la nivologie, alors qu’en rando vol on se concentrera sur l’aérologie.

Si vous avez d’autres outils, sites web, chaîne youtube etc.. qui sont pertinents, n’hésitez pas à les partager en commentaire.

7 Comments
  • Vol Rando Jean lou
    Posted at 12:27h, 12 janvier Répondre

    Hello ! bravo pour toutes ces informations intéressantes avec en + les liens utiles !! et merci pour le partage c’est vraiment sympa ! bonnes randos et de beaux vols à toi 😉 Je partage cette page sur ma nlle vidéo du jour..

    • Romain
      Posted at 12:40h, 12 janvier Répondre

      Merci Jean Lou pour ton commentaire et surtout pour tes belles vidéos, qui d’une part donnent envie et surtout sont une mine d’informations précieuses pour préparer sa sortie quand on connait pas le site (en tous cas je m’en sert souvent !!)
      Bons vols et au plaisir !

  • JC Mercier
    Posted at 09:41h, 13 janvier Répondre

    Merci Romain, je découvre cette page grace a Jean Lou ahah. Je vais bien prendre le temps de la lire ce weekend, juste un petit ajout si besoin, pour l’estimation de plan de vol a partir d’un point et donc de finesse j’utilise Relief Maps, en embarqué sur mon tel. Tu connais? L’application est développé par un Grenoblois et t’indique distance déniv et temps de montée sur la rando puis points d’atterro possibles et plans de vols en fonction de ta finesse (je regarde toujours avec une finesse inferieure à ma voile pour avoir de la marge).
    As tu une chaine YT pour suivre certains de tes vols? Je te met la mienne ci dessous
    A++ et bonne continuation! JC

    • Romain
      Posted at 18:41h, 13 janvier Répondre

      Merci JC, non je ne connais pas cet outil. Je vais aller voir ça. Non pas de chaine youtube. Par contre tu n’as pas mis le lien pour la tienne du coup !
      A+

  • Patricia Subtil
    Posted at 11:13h, 13 janvier Répondre

    Bonjour,
    Pour les prévis du vent, j’utilise VENTUSKY, appli à 2,99 euros/an. J’ai 3 années de recule et c’est de loin la plus fiable, quasi pas d’erreur.
    J’utilise parfois WINDY mais ce sont surtout des prévis avion, donc je trouve moins précises pour notre activité et un peu pessimistes (annoncent souvent plus de vent qu’il n’y a en réalité). J’en profite pour dire merci au développeur de VENTUSKY car nous lui devons une belle part de nos aventures heureuses.
    Patricia, part féminine des Dupont’s ( Vol rando parapente Les Dupont’s )

    • Romain
      Posted at 18:46h, 13 janvier Répondre

      Salut Patricia, top merci pour l’info, je vais tester ça. Cool pour les Dupont’s, sacrées vidéos. J’espère que le lien dans cet article vous amènera du public !

Post A Comment