Polaire en fibre de bois, test de la Miskanti fleece de Vaude

polaire vaude miskanti ski de randonnée test

Polaire en fibre de bois, test de la Miskanti fleece de Vaude

Jouer sur les différents terrains outdoor c’est bien, le faire en essayant de les protéger c’est encore mieux. Voici la philosophie de cette polaire en bois et surtout de la matière spécialement conçue par Vaude pour la fabriquer.

Tencel : la fibre de bois pour vêtements outdoor

Construite à partir de bois, les vêtements faits avec cette matière textile appelée Tencel ont l’avantage, lors de leur lavage, de rejeter des microparticules biodégradables dans l’eau de mer et l’eau douce. A contrario la plupart des vêtements techniques que nous portons, faits à partir de matières synthétiques comme le polyesterrejettent des microparticules de plastiques qui ne se dégradent pas et atterrissent dans les océans. Utiliser du bois permet à la fibre Tencel d’être fabriquée à partir d’une matière renouvelable, le bois et d’avoir des propriétés techniques différentes utiles pour les sports outdoor. Cette matière en fibre de bois est douce à porter et à de bonnes  propriétés de régulation de l’humidité.

intérieur polaire miskanti de vaude
Intérieur doux de la polaire ©photo Romain Le Pemp

Caractéristiques de la polaire Miskanti

(données fabriquant)

  • bon apport de chaleur
  • régule l’humidité, sèche rapidement, anti-transpirante
  • zip frontal avec rabat intérieur
  • 2 poches frontales avec fermeture éclair
  • capuche enveloppante
  • 2 poches à filet interne
  • matière assez élastique pour une bonne liberté de mouvement
  • intérieur doux et chaud
  • coupe près du corps
  • poids : 425 g
  • prix : 130 €
  • fabriqué en Europe dans le respect de l’environnement

Conditions du test

J’ai testé cette polaire en ski de randonnée et en randonnée, dans les Alpes, le Massif Central et lors d’un séjour en Norvège.  Je l’ai porté, comme seconde couche :

– sans rien par-dessus
– avec une doudoune light par dessus
– avec une veste imperméable par dessus

vue sur la pierra menta en ski de randonnée
La Pierra Menta est là bas ©photo Romain Le Pemp

Retours et avis sur la polaire Miskanti en bois

Tout d’abord, le fait que cette polaire soit faite à partir de bois n’est absolument ni visible ni perceptible en l’état, donc pas de crainte d’avoir quelque chose de pas confortable, au contraire. Lorsque vous l’enfilez c’est plutôt son côté confortable et doux qui se démarque. On y est bien à l’intérieur. Ensuite contrairement à des polaires plus classiques, c’est l’élasticité de la veste qui se démarque, avec un retour à sa forme originelle.

J’ai utilisé cette polaire quand je souhaitais avoir un apport de chaleur, notamment le matin en départ de ski de randonnée ou durant la sortie lors de passage plus venté. La doudoune même light aurait été rapidement trop chaude et la veste imperméable pas adaptée à ces moments. La polaire Miskanti apportait ainsi son confort, sa chaleur mais également sa grande respirabilité. C’est là un point technique essentiel, car souvent la difficulté lors des débuts de randonnée est de trouver le bon équilibre entre apport de chaleur et ne pas avoir trop chaud 3 minutes après.

Lors de passage où le vent devenait plus fort ou que la neige et le brouillard rendait la polaire pas suffisante, l’ajout d’une veste imperméable comme la veste Shuskan s’est avéré est très bien.

Lorsqu’il était nécessaire de se protéger plus du froid, comme à un col ou un sommet, l’ajout de la doudoune light par-dessus a permis l’apport de chaleur supplémentaire.

Après les premières utilisations et premiers lavages, la polaire a perdu un peu de son éclat mais s’est stabilisée ainsi.

skieur de randonnée vue sur les fjords
Au chaud de la polaire même au sommet ©photo Romain Le Pemp

La Miskanti pour le ski de randonnée et l’alpinisme

Sa chaleur et sa respirabilité sont appréciables. La capuche alliée à l’élasticité de la matière permet de venir même recouvrir si besoin le casque pour plus de chaleur à la tête.

Si vous souhaitez ranger rapidement vos peaux de phoques, vous pouvez les mettre facilement dans les poches internes à filet. Là encore l’élasticité du vêtement permet une bonne adaptation aux besoins.

ski de randonnée et peaux de phoques dans veste
De la place pour ranger les peaux de phoques ©photo Romain Le Pemp

La Miskanti pour la randonnée

Comme pour le ski de randonnée, elle sera à mon sens un bon allié. Il est rare de commencer une randonnée  en montagne avec de fortes chaleurs, donc vous risquez d’utiliser souvent cette polaire seule ou peut être avec un coupe vent.

randonneur vallée de chaudeffour
Randonnée dans le Sancy

La Miskanti en mode urbain

Le confort et le style de cette polaire Miskanti seront parfait pour un usage au quotidien.

Mon avis sur cette polaire Miskanti

Douceur et confort
Construction écologique en fibre naturelle de bois
Respirabilité
Apport de chaleur
Capuche englobante même avec casque
Style

Un peu trop élastique à mon goût
La perte de son “éclat” après les premières utilisations et lavages
Le prix élevé, n’incitant pas forcément la majorité des personnes à passer sur ce type de matériaux écologiques

Mon avis général

J’adore porter cette polaire, c’est celle que j’utilise le plus maintenant. En plus de sa technicité qui offre chaleur et respirabilité, ça construction en bois offre un côté original et surtout plus responsable.

Taille portée sur les photos : M 
Je mesure 1,78 m pour 76 kg

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les laisser en commentaire, j’y répondrai rapidement.