Ski de randonnée dans la péninsule des trolls en Islande 🇮🇸

crête en ski de randonnée en islande dans la péninsule des trolls sous le soleil

Ski de randonnée dans la péninsule des trolls en Islande 🇮🇸

Suite à notre superbe séjour ski de randonnée et camping-car en Norvège l’an passé, l’envie de repartir cette année vers une destination du nord de l’Europe pour faire du ski de randonnée était trop forte.

Notre choix s’est porté sur l’Islande et plus particulièrement la péninsule des trolls, au nord du pays, l’endroit le plus montagneux de l’île.

localisation google map de la péninsule des trolls
La péninsules des trolls, c'est là !

L’idée du voyage était simple, aller faire du ski de randonnée avec vue sur les fjords, l’océan et découvrir les richesses naturelles de l’île.

panoramique du fjord en islande à coté de Dalvik
Vue sur le fjord à l'est de la péninsule ©photo Romain Le Pemp

Nous sommes partis à 4 et avons opté cette année pour une location de maison. Nous étions situés entre Dalvik et Akureyri, dans une maison en bord de fjord …. trop bien! Nous avions loué un 4×4 Duster à l’aéroport avec un coffre de toit, histoire de pouvoir transporter toutes les affaires.

vue depuis le bord du fjord à Dalvik en islande
La vue depuis la maison ©photo Romain Le Pemp

Nous y sommes allés du 23 février au 4 mars 2018. Pas de bol, la pluie avait pris l’avion une semaine avant nous et avait lessivé l’île. C’est donc avec anxiété que nous avons traversé l’île du sud (Reykjavik) jusqu’au nord (la péninsule des trolls) en espérant que la neige apparaisse au fur et à mesure des kilomètres. C’est vraiment juste en arrivant à destination que nous vîmes que le ski serait jouable, mais que pour la belle neige de cinéma il faudrait repasser.

les montagnes d'Islande avec un peu de neige
En arrivant dans le nord©photo Romain Le Pemp

Comme il n’y avait pas beaucoup de neige, on s’est dit que ça paserait même sur les petits chemins … et finalement non !!

Le ski de randonnée

montée en ski de randonnée en islande avec le fjord en arrière plan
Montée avec le sourire ©photo David Lagane

Autant le dire de suite, le ski de randonnée ou même les autres types de ski (fond, nordique, piste) ne sont pas le sport national ici. On s’en est vite rendu compte à Reykjavik, où dans les différents magasins de sports outdoor, il n’y avait aucun matériel dédié et encore moins de carte ou de topo.

Il nous a fallu rencontrer un peu par hasard à Dalvik, la patronne de la société d’héliski pour enfin parler montagne et ski. Sur son conseil on a trouvé des cartes montagne au 50 000 ème à la bibliothèque du coin.

ski de randonnée, islande, hiver, péninsule de trolls, montagne
😁😁😁😁 ©photo David Lagane

Une montagne atypique

Les montagnes de la péninsule des trolls ne ressemblent pas aux montagnes que l’on connait dans les Pyrénees, les Alpes ou en Norvège. Ici les montagnes, en forme de pyramide avec de grandes pentes raides, forment une espèce de barrière le long du fjord tout autour de la péninsule. L’étagement progressif que l’on connait n’existe pour ainsi dire pas et l’on passe directement du niveau de la mer à 800 m ou 1000 m d’alitude.

une montagne en pyramide en islande
Pyramide ?? ©photo Romain Le Pemp

Généralement il faut choisir entre faire un sommet proche de la route, avec peu de distance à ski à parcourir ou à l’inverse faire un sommet plus à l’intérieur des terres nécessitant de remonter de longues vallées avec donc plus de distance à ski à faire.

Nous avons skié principalement sur la partie Est et centrale de la Péninsule, entre Dalvik et Ólasfsjördur. Avec plus de neige nous aurions pu tenter d’autres sommets, mais, malgré les conditions rencontrées, nous avons réussi à revenir skis aux pieds jusqu’à la voiture à chaque fois.

virage ski de randonnée en islande avec le fjord
On ne s'en lasse pas ©photo David Lagane

Les sommets en bord de fjord

romain montant le fjord en ski de randonnée en islande
C'est par là ©photo Alban

(Pour ceux qui n’ont pas forcément l’intention d’aller faire ces sommets, passer rapidement sur les noms. Je les ai mis pour ceux qui s’en servirait pour repérer leurs sorties.)

Voici 3 sommets que nous avons fait que nous pourrions qualifier de proches et rapides, car il y a peu de distance à parcourir pour les atteindre depuis la route et le dénivelé d’environ 1000 m se fait sans trop de difficulté (on prend sa respiration et on fait attention à bien prononcer chaque syllabe 😉) :

  • Karlsárfjall 988 m

Ce fut notre plus belle journée, remontée tout le long de l’épaule puis de la crête jusqu’au plateau sommital, puis descente par la combe sud 👍. Le départ se fait juste à la sortie de Dalvik.

  • Kistufjall 1078 m

Sommet entre Dalvik et Ólafsfjörður, remontée par les grandes pentes sud-est jusqu’au sommet puis descente par le même itinéraire.

  • Arnfinnsfjall 853 m

Plus au nord, juste après Ólafsfjörður, nous avons pris l’option de la montée par un couloir tout en conversions puis descente par ce même couloir. Belle vue sur la plage d’ Ólafsfjörður au fond.

descente d'un couloir en ski de randonnée en islande vue de dos
go go go !! ©photo Romain Le Pemp

Les sommets plus à l’intérieur

ski de randonnée en islande, dans une longue vallée
Une loooooooongue remontée de vallée ©photo Romain Le Pemp
  • Drangar 964 m

Remontée de la vallée Karlsárdalur puis crête depuis le col de Drangaskaro. Sur la redescente, ascension d’un autre sommet rive gauche pour skier une combe.

  • Einstakafjall 1078

Départ de Atlastaoir, remontée de la vallée Skallárdalur sur 7 km puis remontée du glacier de Unadalsjökull jusqu’au sommet. Descente par l’itinéraire de montée en gardant suffisamment de hauteur pour traverser toute la vallée sans avoir à remettre les peaux.

discussion avant une descente en ski de randonnée en islande
Ca va toi ? oué et toi ? ©photo Alban

Le point à ne pas négliger : la météo

Nous sommes venus fin février pensant trouver pas mal de neige et des températures froides, nous avons trouvé des températures agréables et une neige en quantité limitée et plutôt gelée.

Mais chaque saison et chaque moment est différent donc je ne pense pas qu’il faille en faire une généralité. Par contre, et ça nous l’avions lu et cela s’est vérifié, la météo peut être hyper changeante. Par exemple, durant notre premier après-midi en Islande à Reykjavik, les rafales de neiges alternaient avec un ciel bleu environ toutes les 30 minutes. Le lendemain, c’est une tempête de pluie qui s’est abattue sans discontinuer pendant presque 24h, si bien que deux ou trois fois, en voiture, en doublant à certains endroits, les camions arrivaient à nous envoyer assez d’eau sur le pare brise, qu’il fallait laisser passer 2 ou 3 mouvements d’essuie glace pour recommencer à y voir. Une expérience assez angoissante quand ça arrive.

panoramique du nord de la péninsule des trolls en islande
Fjord au nord de la péninsule ©photo Romain Le Pemp

Les richesses naturelles

Je pense que vous connaissez toutes et tous quelqu’un qui a fait un voyage en Islande ces dernières années. C’est en effet The place to be en matière de destination touristique, notamment aux beaux jours pour réaliser le célèbre tour de l’île et s’arrêter dans les différents spots touristiques. L’hiver, même si l’activité est moins importante, il y a pas mal de monde qui vient visiter l’île pour s’adonner aux excursions hivernales (moto-neige, chiens de traineau, aurores boréales, visites des sites naturels etc…). Pour être honnête je ne suis pas un adepte de la foule et des lieux hyper fréquentés, je pense que j’aurai du mal à venir ici l’été, voyant déjà ce que cela donne l’hiver.  Mais l’île regorge de sites et richesses naturelles exceptionnels qu’il aurait été difficile de ne pas venir les admirer durant notre séjour.

Voici un aperçu rapide :

Les geysers

Les mares de boue

boue bouillante en islande
Bain de boue ? ©photo Romain Le Pemp

Les cascades

Les volcans

Ce n’est pas parce que l’on habite en Auvergne aux pieds des volcans que l’on ne peut pas aller en voir d’autres 😁

une danse sur le bord du volcan en islande
Petite chorégraphie ©photo David Lagane

Les bains chauds

On vient de le voir, l’Islande bénéficie d’une géothermie particulière. Cela se traduit par une eau chaude abondante permettant d’alimenter leurs piscines publiques, leurs maisons, mais aussi favorisant la présence de nombreuses sources chaudes où l’eau sort entre 35 et 100 degrés. Ces sources alimentent des bains chauds, certains payants où l’entrée est assez chère (on n’a pas testé) ou d’autres gratuits et moins fréquentés (on a testé).

On avait en plus la chance d’avoir un bain chaud à l’extérieur de notre maison, du coup après chaque journée de ski, c’était bain chaud privatif et bières comme le veut la coutume locale 👍

bain chaud et neige fraiche en islande après le ski de randonnée
Tranquille ©photo iPhone autonome

Les aurores boréales

On n’en a pas vu beaucoup, elles n’étaient pas très grosses, mais quel plaisir d’en voir !!

aurore boréale en islande
Aurore, c'est toi ? ©photo Romain Le Pemp

L’Islande, un pays de mythes et de légendes …

Connaissez-vous la légende du drapeau Islandais ??  👇👇👇

Matos

Retrouvez les tests d’une partie de mon matériel utilisé durant ce séjour :

Hébergements

Nous avons séjourné 3 nuits à Reykjavik au total (deux en arrivant puis une avant de reprendre l’avion), dans 3 auberges de jeunesses différentes (même en hiver, pas facile de trouver des places) !

  • la plus en centre ville : Reykjavík Hostel Village   nous y avons eu une chambre que pour nous 4, parking facile dans la rue devant, accès centre ville à pied, je recommande 👍.
  • la plus sympa : Vibrant Iceland Hostel  superbe auberge de jeunesse rénovée, sympa, parking devant, à l’extérieur de la ville, grande cuisine bien équipée et accueil sympa, je recommande 👍.
  • la plus classique : The Capital-Inn   auberge de jeunesse à l’extérieur du centre ville, parking, grands dortoirs, grande cuisine, propreté ok. C’est pas un coup de coeur mais elle fait le job.

Si vous avez des questions sur le ski de randonnée en Islande ou sur ce voyage n’hésitez pas à les laisser en commentaire ci-dessous, j’y répondrai avec plaisir !!

Vous aimerez aussi 👇

Test et avis des gants de ski de randonnée : G Comp Warm de Camp Pourquoi avoir choisi cette paire de gants ? Durant un week-end de ski de randonnée en Suisse, juste le temps d’enlever mes peaux de phoques sur un c...
L’île de Koh Lanta en Thaïlande 🇹🇭, le camp de base idéal pour la plongée sous-marine Equipe jaune ou rouge ? J’ai eu beau chercher sur place le totem d'immunité et Denis Brogniart, je ne les ai pas trouvés! Le nom de Koh Lanta résonne...
Le col du Grand-Saint-Bernard en ski de randonnée, un passage hors du temps (Suisse 🇨🇭) C'est en ski de randonnée que je vous propose d'aller découvrir ce lieu mythique, chargé d’Histoire et d’histoires. Situé à la frontière entre le Val...