Comment farter ses skis de randonnée et bien les entretenir ?

fer sur ski pour fartage

Comment farter ses skis de randonnée et bien les entretenir ?

Vous avez des skis de randonnée ou des skis de piste, mais vous vous demandez comment farter ses skis et comment les entretenir ? Et oui, si vous voulez qu’ils durent un peu et qu’ils glissent correctement, vous n‘allez pas louper la case fartage et entretien. Et là plusieurs options s’offres à vous !

Solutions pour farter et entretenir ses skis

  • vous le faites faire par un magasin spécialisé (j’insiste sur le spécialisé, j’y reviens dans le paragraphe après)
  • vous avez un ami qui vous le fait (dans ce cas-là profitez-en pour vous former)
  • vous participez à une soirée fartage mis en place par votre club (dans ce cas-là profitez-en pour vous former)
  • vous le faite seul
  • vous êtes un pro rider et vous avez un technicien attitré (la classe)

Conseil :

Si vous allez le faire en magasin, prenez soin de choisir un shop qui assure bien l’entretien des skis de randonnée et pas simplement le fartage des skis de pistes classiques. En effet dans ce deuxième cas, le travail sera fait à l’aide d’une grosse machine qui va venir poncer la semelle. Pour des skis de pistes cela n’est pas génant, mais pour des skis de randonnée fait avec des matières plus light, plus fines et une construction plus spécifique, ce passage répété à la machine risque de vous les abimer.

Farter soi-même ses skis : les avantages

Maintenant que le décor est posé, ce qui nous intéresse dans cet article est comment farter et entretenir soi-même ses skis de randonnée. La méthode décrite peut aussi s’appliquer pour des skis de pistes.

Je vois plusieurs avantages à le faire par vous-même :

  • vous le faites quand vous voulez sans avoir besoin d’amener les skis au magasin
  • c’est moins cher de le faire soi-même. Une fois que le matériel est acheté vous allez vous en servir un moment.
  • c’est toujours sympa d’entretenir son propre matos et comprendre comment ça fonctionne
farter ses skis soi même
C'est mieux que de repasser le linge ©photo Romain Le Pemp

Pourquoi faut il farter et entretenir ses skis ?

Lorsque vous sortez en montagne, la pellicule de fart présente sur votre semelle va au fur et à mesure des descentes et des peautage/dépeautage s’enlever. La semelle boit également le fart. Il faut donc la nourrir comme si vous hydratiez votre peau sèche, en la fartant pour ne pas qu’elle s’assèche et garder une bonne qualité de glisse. Enfin cela vous permettra d’enlever les impuretés que les semelles ont pu croiser (graisse si vous skiez en station, herbe, terre etc…)

La semelle peut aussi avoir croisé quelques cailloux qui ont traversé devant vous, laissant de belles marques sous vos skis. Là encore, il faut veiller à le réparer pour que cela ne dégrade pas plus la semelle. Les trous sont en effet des endroits où l’eau, les salles et la glaces peuvent se nicher et fragilisent la semelle du ski. Pour éviter ça il faut donc reboucher les trous.

Enfin, même si généralement vous n’allez pas envoyer du carving de malade avec vos skis de randonnée, il est important de garder des carres bien affutées. Lorsque vous skierez en montée, en dévers sur de la neige gelée, vous serez content d’avoir des carres en bon état. Idem en descente sur neige dure.

Maintenant que l’on a vu la théorie, passons à la pratique !

Le matériel nécessaire pour farter et entretenir ses skis

Voici le matériel nécessaire pour un usage loisirs en mode Do It Yourself. Si vous avez des velléités en compétition, il y aura surement des subtilités en plus à mettre en œuvre, mais je ne les connais pas !

  • Paraffine à défarter (et oui avant de farter il va falloir nettoyer la semelle)
  • Farts (différents en fonction des types de neige et de la technicité)
  • Fer à repasser (soit vous en avez un vieux, soit vous acheté un fer à farter)
  • Racloir en plastique
  • Racloir en fer
  • Mèche à reboucher
  • Brosse métallique
  • Brosse bronze
  • Affuteur
  • Lime
  • Chiffon
  • Briquet
  • Pour les skis de piste, 2 élastiques pour bloquer les stop-skis
matériel pour fartage ski
Matos ©photo Romain Le Pemp

Personnellement je n’ai pas la place d’avoir un établi ou de table spécifique pour poser un étau, donc je le fais en appui sur un angle droit de mon balcon. Pas idéal mais mieux que rien ? Je l’ai déjà eu fait entre deux chaises en bois dans l’appartement quand j’habitais à Paris (encore moins l’idéal).

Conseils :

– si vous le faites dans un endroit pas dédié pour le bricolage, faites attention car les copeaux de fart ont tendance à rendre le sol glissant et à laisser des traces

– si vous avez un établi avec un étau, ne serez pas les skis lorsque vous passer le fer à repasser. L’étau empêcherait la déformation due à la chaleur et risquerait d’abîmer les skis. Utilisez l’étau lorsque vous raclerez.

Les étapes pour farter ses skis de randonnée

Étape 0 : Choisir le bon moment et le bon lieu

Faites ça avec vos skis à température ambiante (ne le faites pas avec les skis glacés qui rentrent d’une journée de ski) et évitez les écarts de température durant les étapes qui vont suivre.

Niveau emplacement, faîtes au mieux avec vos possibilités, mais ayez un peu de place, une prise pour brancher le fer et un sol qui ne craint pas trop ou mettez-y une bâche.

Bloquez vos stop-skis si vous en avez en pivotant la fixation de ski de randonnée ou en mettant les élastiques pour le ski de pistes.

Étape 1 : nettoyer la semelle

But : que la semelle soit la plus propre possible pour ensuite recevoir le fart.

Méthode : passer un coup de chiffon sur la semelle, puis avec le fer chaud, faites fondre quelques gouttes de paraffine à défarter tout le long de la semelle, puis avec le fer étaler uniformément comme si vous repassiez un vêtement. Pour la température du fer, regardez les préconisations sur la boite de la paraffine. Ne laissez pas le faire chaud un long moment au même endroit sur la semelle, faites des mouvements sans s’arrêter.

Puis une fois que la paraffine à défarter est étalée, vous devez la racler sans attendre dans le sens de la glisse (de la spatule vers le talon) avec la raclette en plastique pour enlever toute la paraffine présente sur la semelle et les carres.

Passez ensuite la brosse en bronze toujours dans le sens de la glisse, puis enlever les particules restantes avec le chiffon.

fer de fartage sur ski
A gauche gouttes de paraffine, à droite étalement de la paraffine ©photo Romain Le Pemp
retrait du fart de ski
Retrait de la paraffine ©photo Romain Le Pemp
brosse sur ski avant fartage
Brosse pour retirer paraffine ©photo Romain Le Pemp

Étape 2 : reboucher les trous

Si il n’y a pas de trou, toutes mes félicitations, passez directement à l’étape 3.

Si il y a un ou des trous, c’est là que ça se passe.

But : redonner un aspect uniforme à la semelle et éviter de la fragiliser

Méthode : si de la paraffine est restée dans le trou, enlever la bien, avec un cure dent si besoin. Puis avec le briquet chauffez la mèche à reboucher pour la faire fondre en petites gouttes, dans et à côté du trou. Plaquer le racloir en fer dessus pour aider à la solidification.

Laissez refroidir 30 minutes.

Prenez le racloir en fer et faites attention car il ne pardonne pas. Venez racler le surplus de au-dessus du trou pour redonner un aspect lisse à la semelle.  Il ne doit pas y avoir de bosse suite au rebouchage.

bouche trou d'un ski
Rebouchage des trous ©photo Romain Le Pemp
racloir métal trou ski
Retirer le surplus (à faire avec les deux mains) ©photo Romain Le Pemp

Étape 3 : Affûter les carres

Méthode : Prenez l’affuteur et réglez-le sur le degré d’inclinaison souhaité entre 90 et 85 degrés. Plus le l’angle est bas et plus vous orientez vos skis vers des skis de compétitions. Pour du ski de randonnée, il est conseillé de rester sur du 90 ou 89 degrés. Moi je mets à 89 degrés.

Passez sur les carres l’affuteur toujours dans le sens de la glisse. Vous aurez surement un petit filet de carre qui s’enlèvera. Prenez la lime et passez-la sans forcer sur les carres pour les polir.

Étape 4 : Farter les skis

Méthode : Choisissez le fart en fonction de vos projets (neige froides, intermédiaires ou chaudes). Autant en compétition l’écart entre les farts doit se voir, en mode loisirs je n’en suis pas certain. Il existe des farts universels également.

Réglez le fer sur la température désirée comme marqué sur l’emballage du fart. Même principe que pour la paraffine, faire fondre en gouttes tout le long sans trop en mettre puis repasser votre semelle comme si repassiez votre chemise. Pas la peine d’en mettre trop car ensuite il va falloir l’enlever.

Laisser reposer le fart 2h toujours à température ambiante.

Prenez la raclette en plastique et retirer le fart dans le sens de la glisse. Vous allez avoir l’impression de retirer tout ce que vous venez de mettre, mais ce n’est qu’une impression, la semelle s’est imprégnée. Veillez bien à enlever le fart des carres également.

Passez ensuite la brosse en fer dans le sens de la glisse puis passez le chiffon.

gouttes de fart sur les skis
Gouttes de fart ©photo Romain Le Pemp
fer de fartage sur ski
Passage du fer pour étaler le fart ©photo Romain Le Pemp
skis G3 sur le mur avant fartage
2 h de repos avant retrait du fart ©photo Romain Le Pemp
racloir plastique fartage ski
Retrait du fart ©photo Romain Le Pemp

Méthode pour ranger ses skis de randonnée pour l’été

Avec la fin du ski de printemps, il sera temps de ranger vos skis de randonnée correctement afin de pouvoir les retrouver en pleine forme à la fin de l’automne.

Entreposer ses skis comme ça sans précautions, c’est prendre le risque que les carres rouillent et que la spatule s’assèche.

Donc avant de ranger vos skis pour l’été, suivez les étapes 1, 2 , 3 et 4 mais à la place d’enlever à la raclette le fart, laisser le sur la semelle. Ce fart va ainsi portéger tout l’été vos semelles et vos carres.

Ensuite pour les entreposer, ranger les dans leur housse dans un endroit assez sec.

Mon conseil en plus : je ne colle pas spatule contre spatule, je mets un strap qui sépare les spatules entre elles.

Quand vous voudrez attaquer la saison suivante, il vous faudra simplement venir racler le fart. Avec cette technique vous protégez ainsi vos skis durant l’été et vous gagnez du temps pour la préparation de la saison suivante.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les inscrire en commentaire !!